Documents pour «Mémoire»

RETOUR DANS LE "B3" DE LA SOCIÉTÉ CASE AVEC JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE (VISITE 2 / PARTIE 2).

Jean-pierre DUBOUR

40min36

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises, avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE, d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel, délégué CGT, conseiller prud'homme et secrétaire du comité d’entreprise et du CHSCT, il possède une bonne connaissance de l'entreprise. A notre demande, il se rend une seconde fois dans le bâtiment 3 dit "B3" de l'ancienne Usine vierzonnaise CASE. A partir d'un plan et de différents éléments sur place, il précise certains points évoqués lors de sa première visite du bâtiment tout en apportant de nouvelles informations.
Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la
recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de
l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,
L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.

Enquête, réalisation et montage : Céline Assegond

Consultez un autre témoignage de Jean-Pierre Dubour

MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,
complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du
site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

RETOUR DANS LE "B3" DE LA SOCIÉTÉ CASE AVEC JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE (VISITE 2 / PARTIE 1).

Jean-pierre DUBOUR

1h37min50

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises, avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE, d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel, délégué CGT, conseiller prud'homme et secrétaire du comité d’entreprise et du CHSCT, il possède une bonne connaissance de l'entreprise. A notre demande, il se rend une seconde fois dans le bâtiment 3 dit "B3" de l'ancienne Usine vierzonnaise CASE. A partir d'un plan et de différents éléments sur place, il précise certains points évoqués lors de sa première visite du bâtiment.

Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la
recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de
l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,
L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.

Enquête, réalisation et montage : Céline Assegond

Consultez la suite de cette visite avec Jean-Pierre Dubour

MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,
complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du
site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

RETOUR DANS LE "B3" DE LA SOCIÉTÉ CASE AVEC JEAN-PIERRE DUBOUR, ANCIEN DÉCOLLETEUR PUIS CARISTE (VISITE 1).

Jean-pierre DUBOUR

1h46min48

Jean-Pierre Dubour exerce comme décolleteur-tourneur dans plusieurs entreprises vierzonnaises, avant d’être embauché en mai 1965 à l’âge de 20 ans chez CASE, d’abord comme décolleteur puis comme cariste. Il y travaillera pendant 30 ans jusqu'à la fermeture. Délégué du personnel, délégué CGT, conseiller prud'homme et secrétaire du comité d’entreprise et du CHSCT, il possède une bonne connaissance de l'entreprise. A notre demande, il se rend dans le bâtiment 3 dit "B3" de l'ancienne Usine vierzonnaise CASE, où il n'avait pas remis les pieds depuis plus de 20 ans.
Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la
recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de
l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,
L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.
Enquête et réalisation : Céline Assegond et Paula Pasquet

Montage : Céline Assegond

Consultez la suite de cette visite avec Jean Pierre Dubour

MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,
complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du
site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

L'USINE PAULSTRA EN PHOTOGRAPHIES PAR MAURICE CARTAUD ANCIEN RESPONSABLE MÉTHODES

Maurice CARTAUD

1h00min47

L'usine vierzonnaise Paulstra qui voit le jour en 1963 est spécialisée dans les applications mécaniques du caoutchouc dans le secteur automobile. Maurice Cartaud, ancien responsable des méthodes, revient dans cet entretien sur les différentes opérations techniques et l'organisation des ateliers en vue de la fabrication de tubes en acier caoutchoutés. Il insiste en particulier sur le processus de mécanisation qui a affecté l'ensemle de l'organisation de la production au fil du temps. Ainsi, il ne cesse de décrire et comparer le fonctionnement de l'entreprise à ses débuts avec la situation actuelle de l'usine devenue Hutchintson, oeuvrant toujours dans le secteur automobile avec la fabrication de composants antivibratoires pour le train avant des véhicules.
Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la
recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de
l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,
L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture
numérique.

Enquête : Nadine Michau

Réalisation et montage : Valentine Carneiro

MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,
complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du
site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

 

ANNA WASSELET, ANCIENNE DÉCORATRICE EN CÉRAMIQUE CHEZ BOUTET PUIS TAILLEMITE.

Anna WASSELET

51min14

Anna Wasselet revient dans cet entretien semi-directif sur sa formation, son embauche au sein de l'entreprise Taillemite, et sur les subtilités des différentes techniques propre au secteur. Elle évoque notamment une carrière récompensée à multiples reprises (différentes médailles et diplômes) et ses souvenirs de guerre.
Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la
recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de
l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,
L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture
numérique.

Enquête, réalisation et montage : Nadine Michau 
MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,
complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du
site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

MONIQUE BONNIN, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION CHEZ ROBINET.

Monique BONNIN

1h09min10

Embauchée en 1966 au sein des Etablissements Robinet, Monique Bonnin prend en charge la confection des boutons pendant vingt-cinq ans. Elle partage dans ce témoignage sa passion pour son travail et toute l'expérience accumulée "aux boutons". Monique Bonnin évoque par ailleurs ses quelques années difficiles en tant qu'ouvrière en porcelaine chez Cirot Gadouin avant d'arriver chez Robinet. C'est aussi l'occasion de se souvenir de la bonne ambiance qui régnait dans les ateliers, malgré une fin de carrière conflictuelle avec les nouveaux propriétaires en 1991.
Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la
recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de
l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC,
L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture
numérique.
Enquête, réalisation et montage : Alexandre Palezis
MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire,
complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.

Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du
site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV

BLONDEAU JACQUES, ANCIEN SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L'UNION LOCALE CGT, INDUSTRIE TEXTILE ET DE L'HABILLEMENT.

Jacques BLONDEAU

1h00min27

Dans cet entretien, Jacques Blondeau se penche sur l'histoire du secteur des industries du textile et de l'habillement à Vierzon, de son essor à son déclin. Il explique comment s'y est formée l'enveloppe syndicale. Il se remémore notamment mai 1968 mais aussi les grèves et les luttes occasionnées par la fermeture de deux grandes usines, celles des Tricotages du Verdin et de la confection Julietta, au début des années 1980.
Cet
entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une
équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU
ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique.

Enquête et réalisation : Céline Assegond et Valentine Carneiro
Montage : Céline Assegond

MEMOVIV
a bénéficié du financement de la région Centre Val de Loire complété par celui
de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon.
Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du
site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon : MEMOVIV